Vinyl vole...

Janvier 2009 : il gèle, les canaux sont pris en glace, les rues sont couvertes de plaques de neige et de verglas...

 

Le long du canal de l'Ourcq, les mouettes et les canards dérapent sur la glace. Les péniches et les bateaux sont prisonniers des glaces.

 

 

 

 

 

 

 


Novembre 2008 : Bruxelles et ses estaminets tapis au fond d'obscurs passages où le temps s'arrête...

Novembre 2008 : Paris XIII°

Octobre 2009, les élections américaines approchent.

9 septembre 2008, sous le pont de Bercy et le long des quais de Seine.

 

Le disque en  vinyle, emblème musical du XX° siècle...On l'a aimé, on l'a convoité. Et puis les CD sont arrivés, pls petits, tout brillants, et nos vieilles galettes ont pris un coup de vieux. Nos vinyls ont pris la poussière, sont partis dans les caves et les greniers.

Obsolètes mais irremplaçables, les vinyls relookés par Nice Art arrivent sur les murs : à décrocher et à prendre sans modération... ils sont signés et numérotés... chacun d'eux est unique.

 




















Rue vieille du Temple (3°) Le CHE 1


Passage Boiton (13°) NTM, Koom Shen et Joey Star se retrouvent.












Bastille : C'est Johnny Depp qui s'incruste dans les affichs déchirées, passage Popincourt.

















NTM s'affiche au Bateau Phare, devant la TGB.

















Et Kool Shen s'incruste dans la TGB.





































Pendant que la silhouette de Mattew Bellamy (Muse) se fond passage Boiton (13°) dans les graffs colorés.
















Juliette investit le quartier de la Mouff' et squatte un mur de Speedy Graffito.






A la Bastille, rue de Lappe, c'est Robert Smith et les Cure qui s'y collent.







Alors qu'au Quai de la Gare, Gainsbourg et les autres viennent se fondre dans les murs couverts de graffs et de lettrages bigarrés.


 Les vinyls continuent de peupler les murs de Paris : rue de Verneuil, Quai Anatole France, cité de l'Ameublement, rue Leredde, rue de Tolbiac....

 

Là c'est une joyeuse écrevisse installée chez un  bouquiniste et qui salue gentiment ses amis les touristes qui traversent Paris en bateau mouche...

 

 

 

 

 

 


×