Bobigny... Un atelier popchoir et graf' avec les jeunes du 93

En 1988, un jene tagueur de Bobigny, Yeno, fugue et cavale pour échapper à la police. Il se réfugie dans un tunnel du métro... il est fauché par une rame et meurt...
 Les jeunes de Bobigny crient leur rage et leur douleur. C'est de ce fait divers tragique que naît une expo, "Expo for Yeno" qui réunit graffeurs et pochoiristes et que naît un dialogue.

Nous avons été touchés par ces jeunes, et à la suite de cette expo, nous (Ariane et Dominique) avons animé un atelier pochoir sur les techniques d'expression picturale à la bibliothèque de Bobigny avec les rsponsables de la Bibliothèque et le club Ado.

Dans cet atelier, nous avons travaillé avec des jeunes de 6 à 16 ans pour choisir des images et pour réaliser (à l'occasion du bicentenaire de la Révolution française) une prise de la Bastille symbolique... Les tagueurs ont appris à découper les grilles et à respecter le travail des autres sans trop "toyer" (mais un peu quand même), et nous avons aussi beaucoup appris sur la musique, les graffs et la bombe libre...  Il a fallu à chacun faire un pas vers l'autre : eux, qui nous prenaient pour des intellos, et nous qui les prenions pour des "américanisés", tant nos mondes ne se recoupaient pas!

Nous en gardons un souvenir extraordinaire!

Alors, les gars de Bobigny, salut et à un de ces jours.
Yeno, on ne t'a pas oublié.



×